OMélie 3 : OM/Rennes

Mes chers olympiens,

Comme vous, j’ai été très déçu de la performance de notre équipe à Nîmes. J’ai entendu beaucoup de critiques négatives sur notre nouvelle recrue croate : Caleta-Tsar. Il n’a pas fait le match de sa vie mais doit-on l’accuser de tous les maux ?

Pour nous aider, je partirai de cette phrase de Jésus tirée de l’Evangile de Matthieu

“J’étais un étranger et vous m’avez accueilli” (Matthieu 25,35)

L’accueil de l’étranger est une dimension indispensable de notre foi chrétienne comme le rappelle souvent le pape François.

Comme chaque année, nous voyons de nouveaux joueurs arriver dans l’effectif de notre club préféré. L’intégration peut être plus ou moins facile et plus ou moins longue.

Pensons à Jean-Pierre Papin, notre grantatakan… Personne n’a oublié ses papinades et pourtant ses premiers matchs furent compliqués.

Sainte Thérèse d’Avila nous enseigne que “la patience obtient tout”. Il faut bien le reconnaître, la patience n’est pas notre point fort !

Alors, dès dimanche avec la réception de Rennes : encourageons avec foi, ferveur et fidélité ces joueurs qui, jadis étaient des étrangers, mais qui sont devenus olympiens en revêtant le maillot blanc.

Que Dieu nous bénisse tous … et allez l’OM !

Le curé de l’Ohème