OMélie OM/Nantes

Mes chers olympiens,

J’espère que vous avez passé une bonne semaine sainte à l’image de Luiz Gustavo ! Dimanche, nous affronterons Nantes au stade Vélodrome, encore une fois, bien rempli.

Aujourd’hui, je partagerai avec vous un extrait de l’évangile qui sera lu dimanche dans toutes les églises : “Si je ne vois dans ses mains la marque des clous, et si je ne mets mon doigt dans la marque des clous, et si je ne mets ma main dans son côté, je ne croirai point.”

Nous aussi, nous sommes comme saint Thomas … Au-delà des paroles et des promesses, nous voulons voir des actes et des signes d’espérer sur le terrain.

Saint Faustine disait : « Bien que nos actes soient petits et banals en eux-mêmes, ils deviennent grands et puissants devant Dieu, grâce à l’amour. »

Indépendamment des résultats, nous devons avoir un amour fou pour le maillot !  Mais cela passe par des actes concrets sur le terrain comme dans les tribunes.

Que le temps pascal soit une occasion de renouveler notre amour … 

Que Dieu nous bénisse tous … Et allez l’OM !